La charte de l'école

© Les Cricouis. Tous droits réservés | Mentions légales et politique de confidentialité

I-Le fonctionnement

1- Les heures et jours de fonctionnement

 

    L’école des Cricouis est ouverte les lundi, mardi, jeudi et vendredi suivant le calendrier scolaire de l’éducation nationale. Les membres ont le choix d’arriver entre 8h40 et 9h15. Une fois arrivé, chaque membre signale sa présence en signant une feuille d’émargement avec son heure d’arrivée, qu’il complète le soir lors de son départ. Une personne de l’équipe éducative se charge de contacter les membres non présents à 9h30 afin de se renseigner de leur absence.

    Chaque membre doit être présent 4 jours par semaine, sur un minimum de 24 heures. Le départ se fait entre 16h15 et 16h45. Chaque jour à 16h, chaque membre vérifie qu’il a rangé tous les matériels qu’il a utilisés et dont il a été responsable. Puis, chaque membre réalisent des tâches de ménage et de rangement des locaux pour lesquelles chacun est responsable.

    Pour le midi, les familles s’engagent à fournir le repas pour leur(s) enfant(s). Un local de mise en température est mis à disposition des membres de l’école.

    Concernant les temps périscolaires, il est envisagé de proposer un accueil le matin et le soir ; les modalités restent à définir selon les besoins.

    Nous aimerions proposer un café des parents de façon hebdomadaire.. Ce temps privilégié permettrait à chacun de pouvoir échanger sur ses ressentis et de connaître davantage les autres membres de l’association.
L’équipe éducative se réunit une fois par semaine à 17h00 pour organiser, remettre en question, s’interroger et répondre aux besoins de la vie de l’école. Chaque mercredi précédant les vacances scolaires, elle se réunit pour un suivi des enfants afin de renseigner les outils  de suivi des apprentissages et des projets de chaque enfant.

2- L’organisation dans l’espace et le temps

 

     L’école ne se définit pas au travers d’un courant pédagogique spécifique (Montessori, Steiner…) mais par l’environnement éducatif qu’elle offre  aux enfants. C’est une école où toutes les pédagogies peuvent être utilisées en fonction des besoins et demandes de l’enfant à un moment donné. Elle offre des espaces d’éveil aux outils multiples nourrissant le désir d’apprentissage spontané d’un enfant. L’équipe pédagogique a pour mission de toujours fournir et actualiser les différents outils, équipements, matériels servant à nourrir l’appétit naturel des enfants à apprendre, comprendre, connaître, en plus de nourrir leurs besoins d’épanouissement, de socialisation et de développement.

    Plusieurs espaces seront mis en place : bibliothèque, coin des arts, espace musique,  salle d’étude, ludothèque, cuisine, atelier manuel ainsi qu’un vaste espace extérieur avec un coin potager. Ces propositions sont évolutives et susceptibles de changer selon les envies et besoins des personnes présentes dans l’école.

    L’école est munie d’un espace d’affichages qui permettent de planifier les propositions fixes et ponctuelles d’activités hebdomadaires (cours, ateliers, clubs, instance de gouvernance de l’école, ménage, sorties…). Ces propositions sont inscrites sur un créneau horaire et proposées à l’initiative d’un enfant, d’un groupe d’enfants ou d’un adulte. De la même manière, elles peuvent être menées par un enfant, un groupe d’enfants ou un adulte.

3- Le règlement intérieur de l’école

 

    Le règlement intérieur a un rôle très important puisqu’il va servir de référence à toute discussion faisant suite à une requête de la part du conseil d’école. Il est donc constamment en évolution. A chaque conseil d’école, des articles peuvent être ajoutés, modifiés ou supprimés sur décision des membres présents. Il est consciemment accepté, chacun est donc responsable du maintien de son respect.

4-Les frais de scolarité

    L’école des Cricouis est une école dite « hors contrat », c’est-à-dire qu’elle ne bénéficie d’aucune subvention en provenance de l’Education nationale ou de toute autre institution. A ce titre, il revient à chaque famille de financer la scolarité de son enfant afin de couvrir les différentes dépenses engagées : salaires des intervenants, loyer, charges, matériel…
Chaque famille inscrivant son enfant, s’engage à régler les frais de scolarité à hauteur de 3000 euros par an et par enfant (2500€ à partir du 2è enfant)

5-Les prises de décision

 

    L’école des Cricouis a vocation à proposer un fonctionnement démocratique à ses membres. Ainsi, elle permettra à chacun de développer les compétences nécessaires au plein exercice de la citoyenneté et de la responsabilité. Cette démocratie est mise en place grâce à deux outils principaux : le conseil d’école et le conseil de paix.

 

Le conseil d’école

    Le conseil d’école a pour mission de gérer le quotidien de l’école. Il s’occupe de la gestion administrative et pédagogique et du vivre-ensemble. C’est donc un moment privilégié au cours duquel les enfants peuvent faire des propositions concernant l’aménagement de l’école, le règlement intérieur ou un projet, discuter de certains conflits.
Tous les membres de l’école, enfants et équipe pédagogique y participent. Un temps hebdomadaire y est dédié. Un point information peut avoir lieu ensuite auprès des membres absents afin de s’assurer que chacun est au fait des décisions prises.
    Ce conseil permet à chacun d’exercer sa citoyenneté et de pratiquer le débat, l’argumentation, le discernement, le respect d’autrui et la réflexion. Les règles du vivre-ensemble y sont élaborées et votées à la majorité des voix présentes en cohérence avec les valeurs de l’association et dans le respect de la loi française.
    Il est constitué d’un président et d’un secrétaire, qui peuvent être des membres de l’équipe pédagogique ou des enfants, tous deux élus pour une durée déterminée. Le président garantit le bon déroulement de la séance, dans l’écoute et la bienveillance, et distribue la parole. Le secrétaire prend note des modifications apportées à l’ordre du jour et des décisions prises, et il édite le procès-verbal.

 

Le conseil de paix

    Le conseil de paix se constitue lorsqu’il y a un conflit non réglé ou une règle qui a été transgressée. Il s’agira alors de mettre en place un dialogue pacifique et constructif.
    C’est un espace de parole et de médiation qui a pour objectifs de clarifier des faits, de déterminer les règles non respectées, de permettre à chacun d’exprimer ses ressentis et ses besoins. Si nécessaire, une réparation mesurée en lien avec les faits peut être apportée. Les décisions prises sont spécifiques à chaque situation. Elles sont débattues par le jury puis validées par celui-ci et les personnes concernées. 
    Le Conseil de Paix se réunit en fonction des demandes et des besoins. Cet espace permet aux écoliers de s’approprier la loi, les droits de l’homme et du citoyen, les règles et les valeurs universelles ainsi que celles de la République.
A ce titre, l’utilisation de la communication non violente prend tout son sens.

II-Les fondements pédagogiques

 

1- Les postulats fondamentaux

Les postulats fondamentaux de l’école sont les suivants :

  • le jeu libre est fondamental dans l’acquisition des apprentissages ;
  • la sécurité affective et émotionnelle est un besoin vital ;
  • la connaissance de soi est fondamentale dans la construction et la compréhension de son chemin de vie ;
  • le mélange des âges favorise la croissance de tous les membres du groupe ;
  • une connaissance n’est pas plus légitime qu’une autre ;
  • la connaissance de la nature et de l’autre favorise son respect ;
  • la hiérarchie n’est bénéfique qu’à une minorité de personnes,  c’est pourquoi, à l’école des Cricouis, les membres du groupe ont la même place et la même légitimité ;
  • chaque enfant est naturellement curieux : il est important de le laisser découvrir ce qui l’attire, au rythme où il l’entend ;
  • chaque personne est créative si on lui permet de développer ses talents uniques.

2- Les apprentissages formels et informels

    Les apprentissages peuvent survenir de deux manières : formelle et informelle.

 

    Les apprentissages formels regroupent les cours magistraux, les conférences, les ateliers mais aussi l’auto-apprentissage.

Les apprentissages informels se font au travers de lecture, de la vie en commun, de l’exploration, du jeu et de l’imitation.

 

Tous ces apprentissages ont lieu à travers :

  • La motivation intrinsèque : les apprentissages sont réels et intégrés s’ils sont motivés par un intérêt sincère et profond de l’apprenant. La curiosité et l’enthousiasme en sont les ingrédients clés ;
  • les erreurs : elles font partie du processus normal d’apprentissage. Les adultes présents laissent l’enfant se tromper et n’interviendront pour corriger qu’en cas de demande de l’enfant ou de réel danger. L’intérêt est qu’il trouve la solution à son erreur par lui-même et qu’il vive les conséquences de ses erreurs ;
  • l’environnement : une place prépondérante est donnée au jeu libre et à l’exploration.

    Le mélange des âges, l’accès à des adultes disponibles, l’accès à du matériel, l’absence de harcèlement scolaire et l’immersion dans des processus démocratiques contribuent également aux apprentissages.

 

    Les connaissances fondamentales de base comme lire, écrire et compter seront incluses de manière ludique au sein des activités afin de susciter l’intérêt de l’enfant. Pour certifier l’acquisition des connaissances académiques, nous mettons en place un livret de suivi individuel reprenant les différents domaines du socle commun de connaissances et de compétences à savoir :

  • les langages pour penser et communiquer : langue française, langue étrangère, langage mathématique et scientifique, langage de l’art et du corps ;
  • les méthodes et outils pour apprendre : organisation, coopération, stratégies d’apprentissage ;
  • la formation de la personne et du citoyen : règles du vivre-ensemble, respect, exercer son esprit critique et sa réflexion ;
  • les systèmes naturels et les systèmes techniques : mener une démarche scientifique, mise en pratique de comportements respectueux de l’autre, de l’environnement et de sa santé ;
  • les représentations du monde et l’activité humaine : se situer dans l’espace et le temps, organisation et représentation du monde, invention, production.

Le Décret n° 2015-372 du 31-3-2015, paru au Journal Officiel du 2-4-2015 stipule : «Le socle commun doit être équilibré dans ses contenus et ses démarches :

  • il ouvre à la connaissance, forme le jugement et l’esprit critique, à partir d’éléments ordonnés de connaissance rationnelle du monde ;
  • il fournit une éducation générale ouverte et commune à tous et fondée sur des valeurs qui permettent de vivre dans une société tolérante, de liberté ;
  • il favorise un développement de la personne en interaction avec le monde qui l’entoure ;
  • il développe les capacités de compréhension et de création, les capacités d’imagination et d’action ;
  • il accompagne et favorise le développement physique, cognitif et sensible des élèves, en respectant leur intégrité ;
  • il donne aux élèves les moyens de s’engager dans les activités scolaires, d’agir, d’échanger avec autrui, de conquérir leur autonomie et d’exercer ainsi progressivement leur liberté et leur statut de citoyen responsable. 

L’élève engagé dans la scolarité apprend à réfléchir, à mobiliser des connaissances, à choisir des démarches et des procédures adaptées, pour penser, résoudre un problème, réaliser une tâche complexe ou un projet, en particulier dans une situation nouvelle ou inattendue.

 Les enseignants définissent les modalités les plus pertinentes pour parvenir à ces objectifs en suscitant l’intérêt des élèves, et centrent leurs activités ainsi que les pratiques des enfants et des adolescents sur de véritables enjeux intellectuels, riches de sens et de progrès.»

3- Le suivi individuel

    Afin de répondre aux exigences réglementaires concernant l’acquisition de connaissances et de compétences auprès de l’inspection de l’éducation nationale, nous mettons en place deux outils de suivi.

 

Le portfolio

    Sous la forme d’un classeur et/ou de cahiers individuels, il permet de conserver les documents et travaux élaborés par l’enfant.  Après chaque activité ou cours formel, les membres renseignent sur le cahier un résumé afin de faciliter le suivi des apprentissages.

 

Le livret de suivi individuel

    Nous avons à notre disposition des livrets de suivi pour les différents cycles. Ils regroupent les 5 domaines du socle commun de compétences, de connaissances et de culture et leurs items. A chacun correspond une case à remplir par l’équipe pédagogique  par les mentions « en cours d’acquisition », « non vu », « non encore applicable » ou « acquis ». A ceux-ci s’ajoutent des modules qui permettent de renseigner les pédagogies ou matériels utilisé(e)s et les observations de l’équipe adulte.
Celui-ci sera renseigné en concertation avant chaque période de vacances scolaires et validé à la fin d’un cycle.

III - Votre engagement

 

 Notre approche éducative étant peu familière, il est essentiel pour chaque famille de comprendre concrètement ce modèle avant de s’engager. A ce titre, lors de l’inscription de votre enfant, vous acceptez :

  • que votre enfant soit libre et autonome dans ses choix d’apprentissage ;
  • qu’il se consacre à ses centres d’intérêts sans limite de temps ;
  • d’adopter un dialogue coopératif et constructif avec l’équipe pédagogique en cas de doute ou de malentendu ;
    de soutenir et respecter notre approche éducative.

 

Pour vous accompagner vers ce cheminement, des livres et films peuvent vous être prêtés.